Que tu ne sois plus, haleine luminescente,

que nimbe pÔle d'un monde Ó la dÚrive

dans les espaces froids et ralentis

de ton grand rabattement de vide

                                            (...)

        Retour index la vie sordide, l'amour admirable.